Créativité, Lâcher Prise

Patouille et lâcher prise

Bonjour,

En sophrologie, nous sommes souvent amenés à aborder le « lâcher prise »… Vaste sujet… Pas toujours très concret, ni facile à appréhender…

Pourtant lâcher prise peut être aussi simple que sortir des crayons, de la peinture, de la colle et se laisser aller à créer… J’aime bien même utiliser le terme de « patouiller », moins solennel et plus ludique !
Pas d’attente de résultat, pas de beau ou pas beau (notion qui reste très subjective !), pas de matériel spécifique à avoir, juste laisser venir ce qui vient, déchirer, gribouiller, faire des taches de peinture, pour mettre notre mental sur off et renouer avec notre enfant intérieur.

Ceux qui me connaissent depuis longtemps savent combien j’adore ça et j’ai envie de vous le partager, pour, j’espère, vous donner envie d’essayer et de savourer ce plaisir simple. Ce sont des instants qui sont très méditatifs et qui permettent de détourner notre attention de nos ruminations inutiles.

Je vais en profiter pour constituer un jeu de cartes d’affirmations positives en suivant le challenge #30cartesaffirmationspositivesnz pour avoir une trame.
Joindre l’utile à l’agréable, c’est parfait !

Christine

Allez, lancez-vous !

N’hésitez pas à me partager vos patouilles à votre tour si vous en avez envie !

Très belle journée !

Infusion positive

5 idées pour bien commencer l’année

5 idées pour bien commencer la journée

Bonjour,

Une nouvelle année commence, une nouvelle décennie même ! Je vous propose 5 idées pour bien commencer l’année.

Que diriez-vous de :

Se fixer des objectifs réalistes

La nouvelle année est souvent synonyme de résolutions… Qui ne s’est pas, un 1er janvier, promis de se remettre au sport ? manger plus léger ? faire des économies ? etc etc… et combien se sont reproché de n’avoir tenu que 3 mois ? 1 mois ? 2 jours ??
S’il est important de se fixer des objectifs, voire des challenges, pour avancer dans notre vie, il est tout aussi important que ces objectifs soient réalistes, sous peine de se démobiliser rapidement.
Si vous visez un objectif important, découpez le en petites étapes, une marche après l’autre, de façon à obtenir rapidement une réussite et gardez la motivation. Par exemple, si vous souhaitez vous mettre à la méditation, ne commencez par le 1er janvier en vous disant « tous les jours je fais 1 heure de méditation avant d’aller travailler » : choisissez par exemple de faire 5 minutes tous les matins la première semaine, puis 10 la 2ème. On escalade pas une montagne d’une seule traite ! 😉

Etre plus indulgent avec nous-même

Il est impossible de ne jamais se tromper, de ne jamais faire d’erreur, d’être parfait tout simplement… pourtant nous avons souvent tendance à manquer de tolérance envers nous-même et à nous juger de façon négative lorsque nous n’obtenons pas les résultats que nous visions. Et d’ailleurs nous sommes parfois beaucoup plus tolérants avec les autres à ce sujet !
Peut-être pouvons-nous décider d’être plus indulgent avec nous-même et de modifier notre dialogue intérieur pour passer du « je suis nul(le), je n’y arrive jamais » à « le prochain essai sera le bon, je suis capable d’y arriver » ?

Voir le positif

Notre cerveau est programmé pour voir le négatif en priorité, question de survie… encore un héritage de nos ancêtres : à l’époque, il était plus judicieux pour avoir la vie sauve de remarquer en premier l’ours caché derrière le buisson plutôt que la jolie fleur accrochée sur la branche… C’est devenu presque un réflexe pour notre cerveau… Pour qu’il s’intéresse en priorité au positif, nous devons en quelque sorte le « rééduquer », en portant consciemment et volontairement notre attention sur le positif.
Pour cela, on peut par exemple utiliser la méthode des 3 kifs par jour proposée par Florence Servan-Schreiber et noter 3 petits plaisirs de la journée… ou faire une pot à petits bonheurs en notant sur des petits bouts de papier des choses qui nous ont fait plaisir et les mettre dans ce pot, pour pouvoir les relire plus tard. On peut aussi tout simplement prendre le temps de regarder autour de soi pour noter la beauté d’un paysage, une odeur agréable, un chant d’oiseau, ou une musique qu’on aime.

Prendre le temps de respirer

Notre respiration est notre meilleur outil de retour au calme et, qui plus est, toujours à disposition. En utilisation notre respiration abdominale, c’est-à-dire en prenant soin de gonfler notre ventre à l’inspiration et le rentrer à l’expiration, nous activons notre système parasympathique, la pédale de frein de notre organisme. Quel meilleur moyen de venir calmer nos moments de stress et ne pas nous laisser envahir ?

Apprendre à se connaître

Dans une vie à 100 à l’heure, nous oublions parfois le principal : nous-même. Il ne s’agit pas là d’égocentrisme mais d’apprendre à connaître notre fonctionnement, nos besoins, nos valeurs… pour savoir ce qui est important pour nous.
La sophrologie est un très bel outil pour cela, en faisant passer au second plan notre mental, nous mettons en lumière notre être profond, pour nous permettre, entre autre, de faire nos choix en accord avec ce qui est vraiment important pour nous.

Alors, vous en pensez quoi ? On essaie ?

Très belle année à tous !

Christine
Infusion positive

Pensée positive !

Bonjour !

Aujourd’hui, nous sommes lundi, début d’une nouvelle semaine !

Si nous prenions quelques instants pour noter les choses positives que nous prévoyons cette semaine ? Si nous prenions le temps d’orienter notre attention sur ce qui nous apporte de la bonne humeur, de la joie, du plaisir… plutôt que de rester bloquer sur ce qui nous ennuie ?
On ne se met pas trop la pression et on commence par noter 3 choses positives prévues cette semaine !

Pensée positive

Pour moi, cette semaine, ce sera :
– un repas/rencontre entre entrepreneuses mardi midi qui sera sûrement source d’échanges intéressants, surtout que j’y vais avec 3 personnes au top 😉
– un rendez-vous professionnel mercredi pour, peut- être, mettre en place des ateliers, même si je ne suis pas sûre que ça aboutira, ça sera une très belle expérience,
– une nouvelle session de formation de spécialisation samedi, avec sûrement de nouveaux apprentissages pour vous accompagner au mieux.

Entraînez-vous au quotidien à remarquer les choses positives, qui vous mettent en joie, en énergie… un rayon de soleil, un câlin de votre enfant, un sourire échangé… Nous avons par réflexe tendance à porter plus d’attention au négatif (notre cerveau reptilien est aux aguets pour nous éviter les dangers !), à nous de décider ce sur quoi porter notre attention !

Très belle semaine !

Christine